Nouvelles technologies de l'information et de la communication : High Technologie, Informatique, Internet, Software, Hardware, Cours Informatique, Recette Cuisine, Channel, Actualites, Astuce, Jeux, Galerie, Formation

Liens Commerciaux

Autres liens

Actualités Santé

Actualités Santé: 6ème congrès maghrébin de neurologie: le venin d'abeilles pour traiter la sclérose en plaques

Une équipe de neurologues algériens participant au 6ème congrès maghrébin de neurologie (Fès, 4-6 novembre) a présenté une étude, selon laquelle le venin d'abeilles pourrait être proposé pour traiter la sclérose en plaques. La sclérose en plaques est une affection neurologique chronique invalidante démyélinisante mettant en jeu le pronostic fonctionnel et nécessitant un traitement de fond lourd et au long court.

Actuellement différentes classes thérapeutiques sont proposées à savoir : les immunomodulateurs (corticoïdes) et les immunosuppresseurs (cyclophosphamide, méthoxantrone et l'Azathioprine), rappellent les auteurs de cette étude, qui soulignent toutefois que le recours à d'autres molécules naturelles plus douces est possible.

 

Les auteurs de cette étude rapportent le cas d'un patient âgé de 28 ans, apiculteur de profession, hospitalisé en juillet 2008 pour troubles sensitifs à type de paresthésies évoluant par poussées rémissions. Le patient a fait 3 poussées à 2 mois d'intervalles en l'espace de 2 ans faites de troubles de l'équilibre et baisse de l'acuité visuelle de l'œil droit et l'examen neurologique était normal.

 

Selon cette étude, le diagnostic de sclérose en plaques forme rémittente a été retenu devant la réunion de signes cliniques, biologiques et radiologiques et le patient a été mis sous traitement de fond INF Ia (Rebif), qui a été interrompu volontairement par lui.

 

De par sa profession d'apiculteur, le patient se faisait piquer en moyenne 3 à 4 fois par semaine à raison de 20 à 30 piqures à la fois au niveau de la face, le bas de la nuque, les lombes et les faces postéro- latérales des avant bras, précise l'étude.

 

Pour D.Bentabak, F/Z .Mellal, S.Amalou, M.Benmahdjoub, F.Kessaci et M.Arezki , du service de Neurologie du CHU de Blida, auteurs de cette étude "notre apiculteur va bien " Le venin d'abeilles par la melitine et l'apamine qu'il contient facilite la circulation du sang, souligne l'étude, qui ajoute que le venin a une action anti inflammatoire principalement due à la melitine qui stimule la fabrication naturelle du cortisol.

 

Les auteurs de l'étude en tirent la conclusion que le venin d'abeilles simule l'action de la corticothérapie et posent la question de savoir si ce venin pourrait- il être proposé comme un traitement symptomatique ou adjuvant au traitement de fond de la sclérose en plaques.

 

Ce 6ème congrès maghrébin de neurologie, ouvert jeudi dernier Fès à l'initiative de la fédération maghrébine de neurologie, réunit quelque 300 spécialistes qui se penchent surtout sur les dernières avancées scientifiques en matière de traitement des différents aspects de la sclérose en plaque, de la maladie de Parkinson et d'autres affections du système nerveux.-





Lire plus:

Plus...


© 2008-2017 Copyright InFooNeT.CoM, Tout droits réservés.