Nouvelles technologies de l'information et de la communication : High Technologie, Informatique, Internet, Software, Hardware, Cours Informatique, Recette Cuisine, Channel, Actualites, Astuce, Jeux, Galerie, Formation

Liens Commerciaux

Autres liens

Acualités Maroc

A la suite de l'effondrement, dû aux fortes précipitations, du minaret de la mosquée "Bab Berdieyinne", à la médina de Meknès, pendant la prière du vendredi, et conformément aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi, que Dieu L'assiste, le ministre de l'Intérieur et le ministre des Habous et des Affaires islamiques se sont rendus sur les lieux pour superviser les opérations de secours menées par les services de la santé et de la protection civile, assistés par les autorités locales et les forces de sécurité.

Un communiqué du ministère de l'Intérieur précise que les deux responsables gouvernementaux se sont également rendus au chevet des blessés hospitalisés, afin de s'enquérir de leur état de santé. Ils ont à cette occasion exprimé la Haute compassion Royale aux familles des victimes de cet effondrement.

 

Les deux ministres ont également fait part aux familles éplorées des condoléances d'Amir Al Mouminine qui a imploré Dieu d'entourer les victimes de son infinie Miséricorde, de les accueillir en son vaste Paradis et d'accorder consolation et réconfort à leurs familles.

 

SM le Roi a décidé la prise en charge personnelle des obsèques, partageant, que Dieu le préserve, la peine des familles des victimes en cette circonstance douloureuse inscrite dans le destin imparable de Dieu.

 

Par ailleurs, Sa Majesté le Roi, que Dieu L'assiste, a donné Ses Hautes Instructions pour qu'il soit procédé dans les meilleurs délais à la reconstruction de la mosquée "Bab Berdieyinne", en veillant à la préservation de son architecture originelle.

 

Un comité de coordination et de suivi, présidé par le wali de la région, a été installé sur les lieux.

 

Le bilan provisoire fait état de 11 morts et 50 blessés, indique le communiqué, précisant que les blessés légers ont été évacués sur les hôpitaux de Meknès alors que les cas graves ont été dirigés sur les centres hospitaliers de Fès.

 

Une cellule de suivi psychologique, comprenant un personnel qualifié, a aussi été mise en place, ajoute la même source.





Lire plus:

Plus...


© 2008-2017 Copyright InFooNeT.CoM, Tout droits réservés.